Accueil > Agenda

octobre 2019 :

septembre 2019 | novembre 2019

Agenda

Sur l’agenda 17 octobre 2019


  • Un film de François Lévy-Kuentz - (2014) 52’
    Qui fut vraiment Salvador Dalí ? Un personnage médiatique ou l’un des plus grands peintres populaires du XXe siècle ? Construit comme une aventure visuelle racontée par Michael Lonsdale, ce film explore la vie de l’artiste aux multiples facettes, un don Quichotte de l’art moderne.


    Musée d’Art Ancien

    Rue de la Régence 3,
    1000 Bruxelles

  • Sur le thème de la saison 2019/2020 "En couleurs !"

    David Hockney, les plaisirs de l’oeil
    Un film de Gero von Boehm

    (1996 - 55’)

    Dans sa villa californienne rose, devant sa piscine bleue - on se croirait dans un de ses tableaux - David Hockney fait des photos, parle de la photo et explique comment et pourquoi cette activité a progressivement supplanté la peinture. On le voit bâtir un mini-récit, faire de nombreux clichés de cette séquence, monter tout cela dans un assemblage qu’il appelle "Joiners". Il filme la même histoire, compare les deux modes d’expression, trouve que le cinéma est périmé, développe des réflexions sur le temps, l’instant, l’espace tout en circulant chez lui, faisant son travail, conduisant sa voiture. C’est très vivant, très "relax" et parfaitement intelligent. On entre dans une démarche créatrice comme dans une fiction et Hockney joue sa propre vie comme un acteur. Il n’y a aucun statisme, aucun didactisme et un montage très cinéma.

    La Vénerie - Espace Delvaux
    Rue Gratès, 3
    1170 Bruxelles
    P.A.F. : 6 € / 5 € (seniors) / 3,5 € (réduit)
    Sur réservation : 02 672 14 39


  • Un film de Frédéric Wilner - (2018) 92’

    Un siècle après sa découverte, le trésor funéraire de Toutankhamon révèle de nouveaux enseignements sur le pharaon et sa dynastie. Mêlant reconstitutions en 3D, accès privilégié aux objets exhumés et éclairages d’experts, cette captivante enquête croisée éclaire d’un jour nouveau le destin du roi et les circonstances de la découverte de son trésor.


    Musée d’Art Ancien

    Rue de la Régence 3, - 1000 Bruxelles


  • Un film de Vanessa Fröchen & Natacha Giler
    Dans les années 1960, Grisélidis Réal quitte Genève pour fuir l’ennui, sans économies ni destination précise. Sa quête de liberté ne la lâchera plus. Toute sa vie elle se prostituera “pour ne pas mourir”. Elle écrira cinq livres. En 2009, quatre ans après son décès, son corps sera transféré à Genève, “là où sont enterrées les personnes qui ont fait l’histoire
    de la ville”. L’épitaphe sur sa stèle indique : “Peintre, écrivaine, prostituée”...
    54’ - 2013 - Suisse


    Maison de la Francité

    18 rue Joseph II
    1000 Bruxelles

  • Dans le cadre du partenariat avec le Brussels Art Film Festival

    Un film de la compétition officielle du BAFF sera présenté à Liège

    Grand Curtius
    Féronstrée, 136
    4000 Liège
    animationsdesmusees@liege.be
    Informations : 04/ 221 68 32 (37)


  • Un film de Jean-Claude Lubtchansky - (2001) 52’
    Le film de Jean-Claude Lubtchansky n’emprunte pas les sentiers battus des conquêtes stylistiques de Léonard de Vinci ni des interprétations infinies de ses œuvres phares, mais il établit un parallèle entre ses peintures souvent inachevées, fruit d’études évolutives, et ses recherches scientifiques frénétiques, qui procèdent du même désir de comprendre et d’apprivoiser l’univers, selon le credo de la Renaissance.


    Musée d’Art Ancien

    Rue de la Régence 3,
    1000 Bruxelles

  • Sur le thème de la saison 2019/2020 "En couleurs !"


    Non seulement le bleu : Luiz Salazar
    Un film de Sophie Charlier
    (2018 - 42’)

    Qu’est-ce qui pousse un homme à peindre 50 tableaux par an, et ce depuis 40 ans ? Quelles folies, obsessions, angoisses, se cachent derrière ses peintures, si semblables et pourtant toutes différentes ? Luis Salazar m’a confié que les couleurs étaient son alphabet. J’étais émue et impatiente à l’idée d’apprendre à lire sa peinture… Jaune, rouge, vert, bleu et noir. Ces cinq couleurs majeures de la palette de Luis Salazar nous ouvrent la porte de son atelier, de son univers. Au fil de la réalisation d’un tableau, Aragon, Neruda, angoisses et passions, histoires intimes et universelles viennent parsemer et éclairer l’œuvre du peintre et dresser un portrait de l’homme.

    "L’homme parle, sans arrêt. Il divague, il digresse, il chantonne en marchant. Et la mise en scène, sans ambages, de boire les paroles abstruses du protagoniste. Source de savoir, d’envies, de vécus, il s’envole dans des descriptions précises de ses souvenirs, de récits réinventés sur la toile, avant de plonger tête baissée et à fleur de peau vers de touchantes envolées lyriques. "(Cinergie)

    La Vénerie - Espace Delvaux
    Rue Gratès, 3
    1170 Bruxelles
    P.A.F. : 6 € / 5 € (seniors) / 3,5 € (réduit)
    Sur réservation : 02 672 14 39


  • Un film de Dominique Mougenot - (2000) 45’
    Peintre, dessinateur, lithographe, affichiste, illustrateur.. venez découvrir toutes les facettes d’un artiste que l’on croit bien connaître mais qui se révèle sous un nouveau jour.
    La séance sera précédée de La Leçon de choses
    Luc de Heusch - (1960) 14’


    Musée d’Art Ancien

    Rue de la Régence 3,
    1000 Bruxelles


  • Joséphine Baker, icône noire
    Un film d’Ilana Navaro

    Résumer Joséphine Baker au cliché de ses charmantes exubérances bananières équivaut à gommer bien plus de la moitié de l’histoire. Femme libre et engagée, née dans la misère, la danseuse de cabaret et amour de Simenon pendant un temps, a en effet mis sa célébrité au service de nombreuses causes. Notamment dans la résistance contre les nazis et contre les injustices dont souffraient la communauté afro-américaine. Le film de montage d’Ilana Navaro, nous rappelle, superbes documents à l’appui, la chronologie d’une vie épique.


    Point Culture

    145 rue Royale
    Tél. 02 737 19 60
    E-mail bxlcentre@pointculture.be


  • 9 siècles d’amour pour la grande cathédrale blessée
    Notre-Dame de Paris, si loin, si proche  
    Valérie Manuel - (2013) 26’
    Un film sur l’iconographie de la Vierge Marie représentée 37 fois à Notre-Dame de Paris
    D’où viens-tu Marie ?
    Valérie Manuel - (2013) 26’


    Musée d’Art Ancien

    Rue de la Régence 3,
    1000 Bruxelles


  • Un film de Gérard Preszow
    Un film peut-il faire entendre la poésie ? C’est la question de ce documentaire qui condense l’image autour du poète pour en faire jaillir cette poésie si charnue, de souffle et de rocaille. Cliff y lit ses propres textes. Entretemps, la poésie aura voyagé sur d’autres bouches, par la chanson (Arno), par des traducteurs qui disent des fragments dans leur langue, par un enfant qui récite de mémoire, par une traductrice gestuelle alternant silences et bruits de corps...
    36’ - 1997 - Belgique


    Maison de la Francité

    18 rue Joseph II
    1000 Bruxelles

  • Sur le thème de la saison 2019/2020 "En couleurs !"

    "Je suis fou, je suis sot, je suis méchant (Autoportrait de James Ensor)"
    Un film de Luc de Heusch
    (1990 - 55’)


    Le monologue qui forme la trame dramatique du film, dit par le comédien Jacques Dufilho, est composé de divers écrits, discours et harangues empruntés au peintre et illustrés par des peintures, gravures, photos et archives filmées. Ces documents sont complétés par des témoignages, comme celui du cinéaste Henri Storck qui eut l’occasion de filmer Ensor à plusieurs reprises. Bien que seules trois ou quatre toiles parmi les œuvres montrées soient citées explicitement, tout contribue à la découverte de l’univers pictural et mental de l’artiste. James Ensor ne quitta jamais Ostende, "reine de la mer, déesse de la lumière blonde", ni le magasin de coquillages hérité de ses parents, domaine ensorcelé.

    Le film de Luc de Heusch comporte des extraits de : Idylle à la Plage (1931) et La Joie de revivre (1947) d’Henri Storck, Michel de Ghelderode (1957) de Luc de Heusch, Masques et visages de James Ensor (1948) de Paul Haesaert.

    La Vénerie - Espace Delvaux
    Rue Gratès, 3
    1170 Bruxelles
    P.A.F. : 6 € / 5 € (seniors) / 3,5 € (réduit)
    Sur réservation : 02 672 14 39


  • Un film de Thierry Dory
    Victime d’une épuration ethnique au Katanga, Pie n’a eu d’autre choix que de fuir son pays. Réfugié en Belgique, il y découvre avec consternation le racisme ordinaire et se voit confronté à une épouvantable solitude. Refusant tout fatalisme, il publie son témoignage et en monte un spectacle qui relate son expérience d’exilé.
    Avec simplicité et humour, son récit agit comme un miroir tendu à toutes les consciences...
    55’ - 2003 - Belgique


    Maison de la Francité

    18 rue Joseph II
    1000 Bruxelles


  • Un film de Jacques Loeuille - (2017) 52’
    Peintre, humaniste, diplomate, Pierre Paul Rubens incarne le XVIIe siècle. Fer de lance du mouvement baroque, il est l’auteur de 1 400 tableaux. Du jamais vu. Considéré comme le premier artiste moderne, il connait un prolongement inhabituel de son art en politique. Portraitiste des rois, il use de sa proximité avec les plus puissants et devient l’artisan d’un traité d’entente qui ramène la paix en Europe. Ce film nous fait découvrir l’œuvre foisonnante et flamboyante de cet " l’Homère de la peinture ", comme le surnommait Delacroix.


    Musée d’Art Ancien

    Rue de la Régence 3,
    1000 Bruxelles


  • Deux films sur deux génies de la peinture vous dévoilent leurs secrets grâce à la collection Les petits secrets des grands tableaux
    Quentin Metsys, le peseur d’or et sa femme
    Clément Cogitore – (2014) 26’
    "Rembrandt, La Ronde de nuit"
    Carlos Franklin - (2017) 26’


    Musée d’Art Ancien

    Rue de la Régence 3, - 1000 Bruxelles


  • Un film de Frédéric Ramade - (2018) 52’
    Ils étaient quatre : Picasso, Braque, Apollinaire, et Kahnweiler. Deux artistes, un poète et un marchand. Quatre jeunes gens de moins de trente ans. Quatre hommes qui ont changé la façon de faire, de concevoir, de diffuser et de vendre de l’Art.
    Un quatuor exceptionnel, une véritable "cordée", qui a vu les peintres Pablo Picasso et Georges Braque appuyer leur révolution visuelle sur le génie littéraire et critique de Guillaume Apollinaire et le sens des affaires hors pair de l’Allemand Daniel-Henry Kahnweiler.


    Musée d’Art Ancien

    Rue de la Régence 3
    1000 Bruxelles


  • Un film de Claire Glorieux
    Poète et plasticien, Jean-Luc Parant fabrique des boules et lorsqu’il ne fait pas des boules, il écrit des textes sur les yeux. Touchée par son travail, Claire Glorieux a voulu réaliser un film sur sa vision du monde qui fait écho à la sienne.
    Se construit ainsi un film ludique et joyeux, un film de regard : celui de Parant sur le monde, de la cinéaste sur le monde de Parant...
    50’- 2016 - France


    Maison de la Francité

    18 rue Joseph II
    1000 Bruxelles

  • Sur le thème de la saison 2019/2020 "En couleurs !"

    Fernand Léger : les motifs d’une vie
    Un film d’Alain Bergala
    (1997 - 52’)


    Brillamment, Alain Bergala a dépassé le stade de film de commande ou de pure information en mettant en place le dispositif des "motifs". Il prend dans les tableaux treize objets qui jouent le rôle de clés permettant d’entrer dans le travail du peintre : le mot "acier" par exemple, va lui permettre d’aborder le trauma de la guerre de 14 et le bouleversement créatif qu’il opère après la découverte de la forme parfaite de la culasse d’un canon. Le mot "escalier" va introduire le problème de la décomposition du mouvement, "figure", le passage du réalisme à l’abstraction, etc... Le commentaire fait alterner des textes de Fernand léger, lequel écrivait très bien, et des analyses d’Alain Bergala.

    La Vénerie - Espace Delvaux
    Rue Gratès, 3
    1170 Bruxelles
    P.A.F. : 6 € / 5 € (seniors) / 3,5 € (réduit)
    Sur réservation : 02 672 14 39


  • Un film de Ernst Scheidegger- (2006) 57’

    Ce documentaire sur Alberto Giacometti a été commandé en 1961 par Aimé Maeght à Ernst Scheidegger, photographe grand reporter, ami et compatriote de l’artiste. On suit Giacometti aussi bien dans son atelier parisien, que dans sa maison et son village natal de Stampa en Suisse.


    Musée d’Art Ancien

    Rue de la Régence 3,
    1000 Bruxelles


  • Un film de Jean-Michel Meurice - (2018) 52’
    Miró rêvait les yeux ouverts, le jour, en travaillant, en marchant... Revenant sur ses pas il nous montre comment il est devenu Miró. Autrement dit c’est Miró par Miró.


    Musée d’Art Ancien

    Rue de la Régence 3,
    1000 Bruxelles


  • Un film de Süleyman Ozdemir
    Kemal Yalçin est le précurseur d’un nouveau genre littéraire, le docuroman, qui est à la littérature ce que le documentaire est au cinéma. Son oeuvre, riche de 25 romans, nouvelles et recueils de poèmes, est traduite dans plus de 10 langues. Le film retrouve les personnages réels des oeuvres de l’écrivain, mais surtout rend hommage à la mémoire des exilés réhabilités et aux peuples d’Anatolie...
    52’ - 2014 - Belgique


    Maison de la Francité

    18 rue Joseph II
    1000 Bruxelles


  • Un film de Laurence Thiriat - (2018) 52’
    Venise l’insolente nous embarque de canaux en canaux, de palazzo en palazzo, dans la magie de cette ville labyrinthique et la restitue dans ce qu’elle était, flamboyante et unique.
    Aucune ville au monde n’a suscité autant de désirs et de fantasmes que Venise. Le 18e siècle est l’apogée de son histoire avec une effervescence culturelle marquée par d’illustres artistes qui s’enivrent de son parfum de liberté et se jettent à corps perdu dans un tourbillon de transgression et de libertinage. Vivaldi, Tiepolo père et fils, Canaletto, Longhi, Guardi, Goldoni ou Casanova participent à ce bouillonnement fi évreux et marquent de leur empreinte cette ville si singulière. Mais en 1797, Venise se rend à Bonaparte, la fête permanente se termine et les masques tombent.


    Musée d’Art Ancien

    Rue de la Régence 3,
    1000 Bruxelles

  • Sur le thème de la saison 2019/2020 "En couleurs !"

    Miró, la couleur de ses rêves
    Un film de Jean-Michel Meurice

    (2018 - 52’)

    Miró voyait la vie en rêves. Pour le peintre, travailler, dessiner, peindre, sculpter, c’était rêver. Il inventait son chemin pas à pas, cueillant, amassant, collectant, chacun des repères qui lui faisait signe, des notes, des bouts de papier, des carnets où tout est dit, tout est montré du processus par lequel ses rêves prennent forme et deviennent des tableaux.

    La Vénerie - Espace Delvaux
    Rue Gratès, 3
    1170 Bruxelles
    P.A.F. : 6 € / 5 € (seniors) / 3,5 € (réduit)
    Sur réservation : 02 672 14 39


  • Un film d’Anne-Marie Rocher
    André Markowicz est arrivé à imposer son nom à côté de celui de l’immense auteur russe, Dostoïevski, dont il s’était promis de retraduire toute l’oeuvre en dix ans, – pari tenu. Cette nouvelle traduction a éclaté comme un coup de tonnerre dans le Landerneau des lettres. Il parle, il s’explique, habité par son travail qu’il partage avec sa compagne Françoise Morvan, elle, traductrice de Tchékhov...
    50’- 1999 - Canada


    Maison de la Francité

    18 rue Joseph II
    1000 Bruxelles

  • Sur le thème de la saison 2019/2020 "En couleurs !"

    La tache noire
    Un film de Cédric Noël

    (2018 - 31’)

    “The black spot” est un morceau d’étoffe ou de papier marqué de noir sur une face et griffonné d’une menace sur l’autre. Il est employé par les pirates pour communiquer entre eux dans le roman de Stevenson “L’île au trésor”. On doit à Théo Varlet (1878-1938) les mots français « la tache noire » pour la traduction française du roman de 1920. Les trois mots en français, répétés par l’imprimerie, sont le point de départ d’une enquête sur le traducteur….

    La Vénerie - Espace Delvaux
    Rue Gratès, 3
    1170 Bruxelles
    P.A.F. : 6 € / 5 € (seniors) / 3,5 € (réduit)
    Sur réservation : 02 672 14 39