Bonne Maman et le Corbusier

Couleur, 58’, 2017
Réalisation et image : Marjolaine Normier
Son : Jean-Marc Schick
Montage : Lise Beaulieu
Production : Les Films de l’œil sauvage, Tita Productions, Le Fresnoy - Studio national des Arts contemporains, Télé Paese (televisiò lucale Corsa)
Participation : Procirep, Angoa-Agicoa, Scam, Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Direction générale des Patrimoines, CNC. COSIP

L’appartement de Bonne-Maman a brûlé entièrement mais, puisque c’est l’éminent Le Corbusier qui l’a conçu, des experts le reconstruisent "à l’identique". Au fil du chantier et du quotidien de ma grand-mère, qui y vit depuis 60 ans, le film nous raconte avec humour l’histoire de la mythique Cité Radieuse de Marseille.

Le Corbusier (1887-1965).
Architecte, urbaniste, designer, peintre et écrivain, Charles-Edouard Jeanneret, dit Le Corbusier, fonde, en 1918, le purisme, une critique du cubisme et prône le retour au dessin rigoureux de l’objet. Ses premières constructions de villas l’amènent à formuler les "cinq points" d’une architecture nouvelle : pilotis, toit-jardin, plan libre, fenêtre en longueur et façade libre. Dès 1945, pour résoudre les problèmes de la densification des villes, il préconise l’habitat en hauteur dans la verdure comme "unité d’habitation" (Marseille, 1945 ; Nantes-Rezé,1952). Il applique les théories du Modulor en réalisant des constructions dont la forte expressivité plastique est jointe à l’usage du béton (chapelle de Ronchamp ; le Capitole à Chandigarh en Inde). Chef de file du mouvement moderne, il laisse à la postérité de nombreux écrits.

Marjolaine Normier
D’abord journaliste pour la presse écrite, Marjolaine Normier commence par assister des réalisaeurs documentaire. Formée aux Ateliers Varan en montage et aux Gobelins en prise de vue, avant de réaliser des films pour des associations et des ONG, elle réalise son premier documentaire de création en 2013, "Bonne-Maman et Le Corbusier", à l’Atelier Documentaire de la Fémis avant de finir de réaliser le film avec la société de production Les films de l’Oeil Sauvage en 2018. Le film obtient la Bourse Brouillon d’un Rêve de la SCAM et est sélectionné dans différents festivals en France et à l’International.