Horvat, Frank : Le photosophe des instants

Couleur, 72’, 2018

Réalisation : Sandra Wis
Production : Wis Films
Avec Frank Horvat

« Une bonne photo, c’est un miracle ! » C’est par cette phrase du photographe Frank Horvat que débute ce documentaire sur la photographie, à travers le regard d’un homme qui lui a consacré sa vie. Témoins d’une rencontre complice entre l’artiste et la réalisatrice Sandra Wis, nous plongeons dans la philosophie et l’âme créatrice de cet homme. L’ancien membre de l’agence Magnum nous raconte sa vision de la photographie à partir des instants clefs de sa carrière. Dans son studio, il nous dévoile quelques-uns de ses diptyques, une façon pour lui de montrer aux autres ce qu’il se passe dans sa tête. Un saut dans les années 1960 nous conduit à New York où il réalise ses premières photos de mode pour quelques grands magazines (Elle, Vogue et Harper’s Bazaar).Puis arrêt à Cotignac, où il revient sur les natures mortes inspirées par une lumière qui ne cesse de l’obséder.
Le Photosophe des instants est une promenade du regard parsemée d’anecdotes et de conseils mais aussi un film sur une amitié complice mise en partage. Loin de la biographie classique Sandra Wis signe à la fois un portrait tendre et terriblement attachant et un film rigoureux sur une démarche artistique tout à fait passionnante.

Frank Horvat (1928)
Frank Horvat est né à Opatija, ville désormais croate mais qui dépendait à cette époque de l’Italie. Il vit en Suisse durant la seconde Guerre Mondiale avec ses parents médecins : c’est à cette époque qu’il échange sa collection de timbres contre un appareil photo 35mm Retinamat. Il étudie ensuite l’art à Milan et travaille dans une entreprise de publicité. À côté, il photographie en indépendant pour les magazines italiens. L’année 1950 est marquée par son voyage à Paris, il y rencontre de célèbres photographes comme Henri Cartier-Bresson et Robert Capa. Le triangle Paris, Londres et New-York constitue alors son terrain de jeu. Jusqu’à la fin des années 1980 il y fait poser modèles et mannequins pour répondre aux commandes des célèbres Vogue, Harper’s Bazaar, Elle, Glamour, etc. En parallèle,il réalise des travaux personnels.
À partir de la fin des années 1980, il se retire de la photographie de mode, choisit ses sujets et photographie davantage pour lui-même.

Sandra Wis (1972)
Sandra WIS est réalisatrice et travaille l’image depuis plus de 25 ans (reportages, documentaires, vidéo artistiques, photographies...).
Après des études de LEA à Toulouse, elle s’installe à Paris et y étudie l’Histoire de l’Art à la Sorbonne, et à l’Ecole du Louvre.
En 2000, elle travaille comme assistante de rédaction, puis apprend à manier la camera, le son et se lance dans la réalisation de reportages pour diverses émissions de télévision. Elle parcourt le monde pendant 15 ans et réalise des centaines d’heures d’images et interviews pour France 2, France 5, Canal +, Match TV, Voyage, Arte...
Son travail s’ouvre ensuite vers de nouveaux formats et de nouvelles recherches audiovisuelles, plus personnelles et artistiques.
www.sandrawis.com