Jarmusch, Jim : Jim Jarmusch, poèmes sur pellicule

Couleur, 54’, 2018
Réalisation : Stefan Cornic
Image : Stefan Cornic
Son : Stefan Cornic
Montage : Adrien Guilloteau
Musique originale : Geoffroy Cantou-Carrassoumet
Production : Tamara Films, Ciné+

Influencé par la scène punk et formé auprès de Nicholas Ray, Jim Jarmusch est un dilettante autoproclamé. Depuis quarante ans, il fait une oeuvre sans concession, qu’il nourrit de son amour pour la poésie, mais aussi pour la musique et le cinéma. Ses films ne ressemblent qu’à eux-mêmes et n’ont pas été broyés par la grande lessiveuse hollywoodienne. Les errances désenchantées de ses personnages et son éloge de la résistance par la culture, font de lui un emblème de la contre culture. Il livre une vision extrêmement enivrante du monde qui nous entoure et une envie communicative d’aller chercher un sens plus profond dans les petits moments et coïncidences du quotidien.
Entre New York et Paris, de Permanent VacationPaterson, en passant par Dead Man ou Down by Law, le documentaire revient sur l’oeuvre et le parcours de ce poète cinéaste.

Jim Jarmusch (1953)
Après des études de littérature, Jim Jarmusch part pour Paris et découvre à la Cinémathèque un cinéma différent de celui qu’il voyait dans son Ohio natal. De retour aux Etats-Unis, il suit des cours à l’Ecole de cinéma de New York de 1976 à 1979. En 1980, il signe un film de fin d’études, Permanent Vacation, qui trace l’errance d’un jeune homme dans Manhattan en été. Il travaille ensuite comme ingénieur du son et assistant à la production sur le tournage de Nick’s Movie (1980) de Nicholas Ray et de Wim Wenders, puis comme directeur de la photographie et co-scénariste sur You are not I (1981) de Sara Driver.