Herzog & De Meuron : Pomerol, Herzog et De Meuron - Living Architectures

Couleur, 52’, 2013
Réalisation : Ila Bêka, Louise Lemoine
Scénario  : Ila Bêka, Louise Lemoine
Montage : Ila Bêka, Louise Lemoine
Image : Ila Bêka
Son : Ila Bêka
Production : Bêka & Partners

"Pomerol, Herzog & De Meuron" plonge le spectateur dans l’ambiance joyeuse et festive des repas des vendangeurs du Château Pétrus, dans le réfectoire conçu par Herzog & De Meuron à Pomerol pour un des vignobles les plus prestigieux au monde.
C’est dans la vie quotidienne du réfectoire des vendangeurs, au gré des repas et des fêtes qui aiguillent de longues journées de travail, que ce film nous plonge pour apprécier l’identité et les particularités de ce bâtiment lors cette phase décisive du cycle de la vigne. Une vraie secousse de vitalité !

Herzog et De Meuron
Herzog & de Meuron est une agence d’architecture suisse basée à Bâle, créé en 1978 par Jacques Herzog et Pierre de Meuron.
L’agence a réalisé le Tate Modern, Bankside à Londres, et a obtenu le prix Pritzker en 2001 pour l’ensemble de leurs réalisations.
L’architecture d’Herzog & de Meuron est caractérisée par l’expérimentation et la recherche artistique tant visuelle que dans le choix des matériaux et leur mise en œuvre qui met en relation l’intérieur avec l’extérieur d’une façon concrète et poétique à la fois. Aussi, ils ont longtemps collaboré avec l’artiste Rémy Zaugg.

Ila Bêka et Louise Lemoine
Artistes, vidéastes, producteurs et éditeurs, Ila Bêka et Louise Lemoine travaillent ensemble depuis plus de dix ans. Leur recherche se concentre principalement sur l’expérimentation de nouvelles formes narratives et cinématographiques en relation avec l’architecture contemporaine et le monde urbain. Au travers d’un regard singulier et hautement subjectif, pétrit d’humour et d’humanité, leurs films redonnent corps et vie à l’image statique de certaines icônes de l’architecture contemporaine en pointant leur attention sur les notions d’usage. Loin de la virtuosité stérile des belles images, ces films nous ouvrent les portes d’un monde fourmillant d’histoires personnelles qui révèlent à quel point l’architecture, et plus généralement les espaces dans lesquels nous vivons, recouvrent des questions sociales, culturelles et politiques qui nous concernent tous.