Rythm & Intervals

Couleur, 52’, 2016
Réalisation : Comes Chahbazian
Scénario : Comes Chahbazian
Image : Comes Chahbazian
Son : Jaouen Le Fur
Montage image  : Julien Contreau
Montage son : Ludovic Van Pachterbeke
Mixage : Franco Piscopo
Musique originale : Kaija Saariaho
Etalonnage  : Loup Brenta
Avec la participation de  : Sevak Avanesian
Production : Matière première (Julien Contreau), CBA (BE)

Plongé dans la préparation d’un prestigieux concours international de violoncelle, Sevak, 23 ans, féru de sport de combat, fera l’expérience dans son corps, son esprit et son cœur, de ce qui fait de lui un homme et un artiste.

Le dépouillement ascétique de cette vie qui se joue toute entière dans la musique se raconte dans la grande rigueur des cadrages de Chahbazian et dans son parti pris narratif, de n’avancer qu’à travers de longs plans fixes tirés au cordeau. Sa caméra, frontale et têtue, impose sa temporalité. Elle construit des cadrages sur des décors vides ou neutres qui épurent encore la narration. Et elle fait face à son sujet pour tenir jusqu’au bout ce qui s’engage avec le spectateur. Car il est un moment, fragile, dans la longueur de ses séquences qui persiste où le temps se suspend et où la musique surgit.

Rarement on aura au cinéma scruté d’aussi près et avec autant de dépouillement l’effort, le travail, l’entraînement. Loin de tout spectaculaire, de toute effusion, avec une rigueur qui frôle elle aussi l’ascèse, Chahbazian se concentre sur la répétition, inlassable, et les lentes variations qui racontent l’évolution de son personnage.


Comes Chahbazian
Comes Chahbazian vit et travaille à Bruxelles.
 Autodidacte, il écrit et réalise deux courts-métrages de fiction : Untitled et Y.U.L., tournés à New York en 2000. En 2002, Y.U.L. est présenté à La Mostra de Venise.
En 2006, il tourne à Erevan Ici-Bas, film documentaire, diffusé dans de nombreux festivals entre 2010 et 2012 (Cinéma du Réel à Paris, Visions du Réel à Nyon...) Rhythm & Intervals, tourné à Berlin en 2014, est son dernier film en date.