Van Severen, Martin : Addicted to Every Possibility

Couleur, 62’, 2014
Réalisation : Moon Blaisse
Scénario :Moon Blaisse
Montage :Tom Denoyette & Axel Skovdal Roelofs
Photographie : Jules Debrock
Musique : Jens Bouttery
Producteur : Jules Debrock
Production : Pain Perdu
Pays : Belgique

"Addicted to Every Possibility" suit le parcours du designer belge à travers les témoignages de ses proches, sa compagne, sa mère, son frère, ses amis, mais surtout ses quatre garçons, leurs reproches pudiques, leurs souvenirs d’enfants, leurs amours admiratifs. Peu à peu, ces récits et ces souvenirs croisés reconstituent l’image de cet homme, comme une série de coups de pinceaux et de retouches. Une grande partie de la beauté de ce premier film est d’avoir réussi à faire dialoguer ensemble tous ces récits et d’avoir, à force de les croiser, permis l’émergence d’un portrait en creux, un peu flou et tremblant, riche et complexe. Mais le film s’aventure vers la fin annoncée dès le début du film et l’artiste apparaît de plus en plus à l’écran, abîmé par le succès et la drogue, puis brûlé par la maladie qui le consume. Inéluctablement, la fin vient réaliser ce destin tragique d’un homme pris dans la tourmente de ses talents, de ses douleurs, de son succès trop rapide et foudroyant, « première victime du monde du design », dira l’un de ses amis.

Martin Van Severen (1956-2005)
Fils du peintre Dan Van Severen, Maarten Van Severen étudie l’architecture à Gand puis se lance dans divers ateliers de décoration avant de créer ses propres meubles en 1986 dans son atelier à Gand. A la fin des années 1990, il commence à travailler avec des industriels comme Vitra, Kartell, Edra ou Bulo et plus tard avec le bureau d’architectes de Rem Koolhaas. Son oeuvre est reconnue aujourd’hui dans le monde entier pour ses créations simples et minimalistes, comme la chaise LCP entrée désormais dans les collections du MoMA.